Reboot : The Guardian Code
Postée par Shaka le 25/02/2018 15:34
Bonjour à tous.

Les plus anciens d’entre vous, qui ont connu l’époque des premières diffusions de Code Lyoko se rappellent de ce que les historiens nommeront un jour « Le péril ricain ». En effet, à l’époque de la saison 2 et tout au long jusqu’à la saison 4, de nombreuses rumeurs courraient sur la volonté des américains et de Cartoon Network de racheter la licence Code Lyoko. Nous tremblions tous à l’époque d’imaginer les effets de l’américanisation clichée sur notre dessin-animé bien français et la prise de 3 bonnets de soutien-gorge pour Yumi et le renommage d'Aelita en Kimberley.
Cela n’a finalement jamais abouti et pour mémoire, les derniers épisodes de la saison 4 de Code Lyoko n‘ont même jamais été diffusé sur CN à cause d’un « désaccord commercial ».

Plus tardivement, suite à la fin de la série, beaucoup ont pensé que la série seraient peut-être un jour reprise par les américains... On n’eut que Code Lyoko Evolution.
Plus tardivement encore, j’ai longtemps pensé que le succès CL donnerait un jour lieu, en 2030, à un reboot ou une reprise de la série par les américains ou autre…

Ce que personne n’avait vu venir, c’était que les américains reprendraient un jour la série… son contenu… son concept… ses personnages… Mais sous un autre nom sans s’embarrasser de question de droits ou de propriétés intellectuelles.

En effet, nous venons aujourd’hui vous annoncer la sortie prochaine d’une série NetFlix qui semble, à défaut d’être une suite, être un reboot/plagiat total de Code Lyoko sous un nouveau nom. Petit zoom sur ce dernier né de la méga-entreprise à série américaine :

(Ce premier paragraphe sera traité avec un peu de légèreté. Contrairement à Moonscoop ou Dargaud, nous n’avons aucun compte à rendre à NetFlix donc on va enfin pouvoir se lâcher un peu et appeler un étron une chiasse !). Pour une analyse plus formelle, ça sera en fin d’article après la vidéo).


Ce petit enfant se nomme : « Reboot : The Guardian Code ».
Déjà le titre sonne familier.

Petit tour d’horizon du synopsis :
“Four teenagers at Alan Turing High School are recruited by V.E.R.A, a "virtual evolutionary recombinant avatar," to protect cyberspace”
« Quatre adolescent du Lycée Alan Turing sont recrutés par V.E.R.A., un « avatar évolutif virtuel » pour protéger le cyberespace. »

On y retrouve des adolescents d’une « école spécialisée en technologie informatique ».
Un niveau casting, on aura à priori à faire à : Un BG (Ulrich blackisé), un comique de service… (Au final, y’a que Yumi qui manquera à l’appel, remplacée logiquement par une bimbo blondasse qui fait des selfies).

Ils rencontrent une intelligence artificielle virtuelle (tiens donc…). Cette dernière va finir par arriver en chair et en os dans leur école (Oh…).

Mais avant cela, elle les entrainera à la défense du monde virtuel (AHIN !)
Pour se faire, un processus très simple : La virtualisation. (Vous pourriez pensez qu’elle sera mise en scène différemment que dans la série, mais … non !).
Une fois dans ce monde virtuel, vous retrouverez nos héros dans des tenues virtuelles avec des super-pouvoirs (La vie de ma mère !). Mais comme le Cyberespace est vaste, il faudra aussi l’explorer dans un coin qui ressemblera à un certain réseau mondial comme deux gouttes d'eau.

Ils affronteront différentes menaces sur le monde allant du virus malveillant à un génie du mal informatique caché dans l’ombre derrière son écran.

Je pense qu’on est arrivé au stade où vous ne me croyez certainement plus, donc voici la preuve en vidéo : Découvrez dans plus attendre le trailer


Retour un peu plus pragmatique.

Effectivement, à première vue, ce trailer semble être un mélange de 70% de Code Lyoko, 20% de Tron et 10% de Iron Man. A tel point qu’avec beaucoup de réserve, il est stupéfiant de se demander à quel point Netflix n’a pas peur d’un procès pour plagiat.

Et pourtant… Cette série comme son nom l’indique est un reboot. Mais il ne s’agit pas d’un reboot de notre dessin animé mais d’un autre dessin animé nommé : « Reboot ».

Si cela vous ne dit rien, c’est normal.
Il s’agit d’un dessin animé canadien diffusé entre 1994 et 2001. Il a été diffusé dans le pays de la feuille d’érable. Il a tenté de percer aux USA mais avec un succès très mitigé du fait de la concurrence sur les grandes chaines d’animés. Il a ensuite tenté de s’exporter outre-Atlantique au Royaume Uni mais y a très rapidement été censuré à cause de plaintes de parents qui trouvaient le dessin animé et ses personnages trop violent et cru pour des jeunes enfants.
Il a donc, au final, gardé une notoriété assez limitée en dehors des animéphiles. Voici son synopsis :

"L'histoire se passe à l'intérieur d'un ordinateur. Bob est un Gardien qui se charge de maintenir la sécurité du système Mainframe dans lequel se trouve un virus du nom de Megabyte. Ce dernier cherche à tout prix à infiltrer le SuperOrdinateur, un autre système bien plus puissant et dont Bob est originaire, afin de l'infecter. Bob a également des alliés en la présence de Dot Matrix (une jeune femme qui dirige une bonne partie du système et est à la tête du restaurant Dot's Diner), son petit frère Enzo particulièrement casse-cou et toujours accompagné de son chien Frisket, et Phong le « vieux sage ». Ce ne sera pas de trop pour lutter contre les offensives de Megabyte, mais également pour prendre part aux jeux lancés par l'utilisateur du système, qui se manifestent sous forme d'un cube de couleur violette qui tombe du « ciel », et dans lesquels ils doivent à tout prix battre l'utilisateur : s'ils perdent la partie, ils seront effacés et provoqueront la destruction d'un secteur de Mainframe."


La nouvelle série dont vous avez vu le trailer a été projetée en 2013, commandée par NetFlix en 2015, filmée en 2017 et sort le 30 mars 2018 sur Netflix.
Il s’agirait à la fois d’un reboot et d’une suite (à la façon de Code Lyoko Evolution) qui se justifie notamment pas le fait que la quatrième et dernière saison de l’animé original s’était terminé sur un cliffhanger.
Ainsi, la nouvelle série viendrait à la fois faire suite à l’animé (à vérifier !) et rénover les concepts de l’Univers. Elle garderait d'anciens personnages de l'animé et en introduirait des nouveaux. Cependant, visuellement, dans le renouvellement, on ne peut s’empêcher de remarquer les emprunts extrêmement notables à d’autres Univers, notamment Tron et Code Lyoko… La nouvelle série est de fait très loin de l'animé d'origine visuellement...




A présent... Comment réagir ?

-    Tout d’abord, si vous n’avez pas peur des maxi-gros clichés américains (parce que le générique nous en a quand même abreuvé) et que la thématique de la confrontation entre l’Humanité et le Cyberspace vous passionne toujours, lancez-vous donc dans cette série.
-    Si vous êtes à peu près aussi outré sur l’équipe de rédaction de CL.fr par ce que vous avez vu, vous pouvez regarder les premiers épisodes et vous faire une idée d’à quel point nos premiers préjugés ont été véridiques ou non.
-    De manière plus légère, vous pouvez aussi vous contenter de poser sur cette nouvelle série un regard curieux : En effet, du fait de son format, la série va s’adresser à un public plus âgé et par conséquent, il est possible que de nombreux « tabous » du dessin animé Code Lyoko en lien avec l’humour, avec les relations amoureuses entre les personnages, etc… soient brisés dans cette série et qu’on y trouve des gags ou des répliques qu’on avait espéré voir dans le temps dans Code Lyoko.

De notre côté, nous restons prudents mais nous essayerons de garder un œil sur cette petite série et peut-être que nous serons amenés à travailler de manière un peu plus poussée dessus. A suivre...

Affaire à suivre…
On March 30th ! Only on Netflix !
AND CodeLyoko.Fr

Page Wikipédia française du dessin animé original : http://fr.wikipedia.org/wiki/Reboot
Page Wikipédia anglaise de la nouvelle série : http://en.wikipedia.org/wiki/ReBoot:_The_Guardian_Code